La philosophie de la commémoration du deuil de l’imam Hossein (a.s) d’après son Eminence
صفحه کاربران ویژه - خروج
ورود کاربران ورود کاربران

Accéder au compte

Code de sécurité:

Identifiant:

Mot de passe:

Pour exploiter les options du site S‘inscrire LoginComment3 .
Classer par
 
makarem news

Cours supérieur du jour:

La philosophie de la commémoration du deuil de l’imam Hossein (a.s) d’après son Eminence

La commémoration du deuil, vrai facteur de prise de conscience et de dénonciation de l’injustice par la communauté islamique, est en réalité une école pour l’amélioration des qualités humaines. Raison pour laquelle il faut dire l’Achoura n’est pas « un événement » mais plutôt un « mouvement historique »

makarem news

A l’orée de la commémoration du deuil de l’imam Hossein, la nécessité de méditer sur la philosophie de l’organisation des cérémonies de deuil et de lamentations en la mémoire du maitre des martyrs se fait de plus en plus sentir. Ces écrits présentent au public les éléments clés de ce sujet à la lumière de la pensée de l’Ayatollah Makarem Shirazi.
L’organisation des assises de commémoration du martyr de l’imam Hossein.
En effet les recommandations et les narrations recueillies sur l’organisation des assises commémoratives de deuil de l’imam Hossein aucun des imams y compris le noble prophète n’ont pas autant de hadiths conseillant d’organiser les deuils de commémoration. On dirait qu’il y a un secret pour que tous les imams insistent et recommandent cela.
Préservation de l’école Ahl-ul-bayt (a.s)
Il faut dire à propos de la philosophie de la cérémonie de la commémoration du deuil de l’imam Hossein : les amis comme les ennemis reconnaissent que la cérémonie de la commémoration du deuil de l’imam Hossein est un facteur très efficace d’éveil de conscience et la voie que ce grand homme a enseignée à ses disciples pour la pérennité de l’islam.
L’importance de l’organisation de telle cérémonie se manifeste lorsque constate que les chiite à l’époque de l’émission de ces hadiths étaient marginalisés et vivaient sous différentes formes de pressions imposées par les régimes Omeyades et Abbassides. Ils n’avaient même pas la moindre possibilité de se livrer aux activités politiques ou sociales. Peu s’en est fallu qu’ils disparaissent totalement. Mais grâce aux cérémonies de la commémoration du deuil de l’imam Hossein ils ont pu préserver leur islam et consolider leur unité pour devenir une force considérable dans la société musulmane.
C’est pour cette raison qu’on désigne ces cérémonies dans les traditions islamiques par « Restauration de l’autorité des Ahl-ul-bayt ». L’imam Sadiq déclare au sujet de ce genre d’assises : « J’aime ce genre de cérémonie que vous organisez car notre école continue à vivre »   
L’union de la communauté islamique
Si les imams infaillibles insistent sur la nécessité de l’organisation des cérémonies de deuil de l’imam Hossein, c’est pour consolider « l’union entre les gens » ; ce qui fait que lors de journées de cet événement des milliers de gens de diverses race et classes sociales et de toutes les obédiences religieuses commémorent le deuil de l’imam Hossein en se rassemblant dans les Hosseyniyyah.
Pour demeurer, toute nation ou groupement a besoin d’un facteur d’union et de rassemblement ; indubitablement, le meilleur facteur le moins couteux d’union des millions d’âmes autour des Ahl-ul-bayt passe par les cérémonies de commémoration du martyr de l’imam Hossein.
Promouvoir les objectifs de l’imam Hossein par rapport à la dénonciation de l’injustice.
Parmi les objectifs de l’organisation des cérémonies de deuil en hommage à l’imam Hossein, il y a la préservation de la mémoire de ce grand homme dans la lutte contre l’injustice et l’oppression. Donc les assises doivent être organisées de manière à orienter les gens vers ce grandiose objectif. Les lamentations sont l’expression de soutien à l’école de l’imam Hossein dans la lutte contre l’injustice et le désaveu des oppresseurs.
Mariage entre l’affectif et le discernement
Il faut avouer que l’organisation des cérémonies de deuil de l’imam Hossein couvert de lamentations suscite chez nous l’affection et l’amour pour le fondateur de cette école et donne les leçons de bravoure, de foi, de dénonciation de l’injustice ; Peut-il exister un profond lien affective sans une goutte de larme en cas de malheur. On pleure pour l’injustice que les ennemis ont perpétrée sur l’imam Hossein et c’est une façon de déclarer la guerre à leurs ennemis et en d’autres termes à tous les oppresseurs et tyrans du monde. La scène de Karabala ne laisserait pas insensible le cœur qui éprouve la moindre affection. On est touché en écoutant ce qui s’est passé et c’est ça le lien affectif.
Conclusion
La commémoration du deuil qui réveille les consciences et sensibilise la communauté avec la dénonciation de l’injustice est une vrai école d’amélioration des qualités humaines ; il faut dire que Achoura ne fut pas seulement une tragédie, mais un mouvement historique. Un mouvement de lutte entre la vérité et le mensonge, la justice et l’injustice ; Et la façon que ce combat se perpétue à toutes les époques, l’Achoura de l’imam Hossein est un véritable exemple de victoire de la vérité sur le mensonge pour les partisans de la vérité ; Et le slogan « loin de nous l’avilissement » symbolise cette lutte valeureuse et nous avons largement profité de cette leçon dans notre vie.

 


Date de diffusion: « 2016/10/2 »

Similaires

La place et la personnalité d’Abou Talib

Traces et secrets de la mission prophétique

L’art de « maîtriser la colère» dans la conduite morale de l'Imam Kâzim (a.s)

Les Traits et vertus de L’Imam Ali (a.s)

Comment concrétiser l''union islamique selon son éminence

Index des suggestions
*Texte
*Code de sécurité http://makarem.ir
Nombre de visiteurs : 206