RETENTISSEMENTS ET SECRETS DU MARTYR DE L’IMAM HOSSEIN LE JOUR D’ACHOURA SELON SON EMINENCE
صفحه کاربران ویژه - خروج
ورود کاربران ورود کاربران

Accéder au compte

Code de sécurité:

Identifiant:

Mot de passe:

Pour exploiter les options du site S‘inscrire LoginComment3 .
Classer par
 
makarem news

Note du jour

RETENTISSEMENTS ET SECRETS DU MARTYR DE L’IMAM HOSSEIN LE JOUR D’ACHOURA SELON SON EMINENCE

Réflexion sur la notion de l’imamat, la relance de l’islam à travers l’imamat, le secret du martyr de l’imam Hossein le jour d’Achoura

makarem news

Le martyr de l’imam Hossein le jour de Achoura ; la continuation de la mission prophétique avec la méthode imamite/La lanterne de la guidance et l’arche du salut, le rayonnement de l’imamat à travers le martyr de l’imam Hossein/Connaissance préalable de l’imam Hossein de sa mort le jour d’Achoura, preuve du grand statut de l’imamat,
Le 10 Muharram (Achoura), un jour inoubliable dans l’histoire de l’islam et le chiisme, jour de sacrifice et d’abnégation.
C’est le jour où l’imam Aba Abdellah et ses loyaux compagnons sont tous tombés dans la contrée de Karbala.
La tragédie de Karbala en l’an 61 A.H., et le martyr de l’imam Hossein et ses fidèles accompagnés de la captivité de ses femmes et de ses enfants s’est soldée par la violation du sanctuaire de la prophétie et c’est le plus grave crime commis sous l’ordre de Yazid.
Le martyr de l’imam Hossein et la douloureuse et affligeante tragédie de Karbala ont laissé beaucoup de tristesses inoubliables.
On recommande dans beaucoup de traditions d’organiser des cérémonies de commémoration de deuil et de lamentation en la mémoire de la tragédie de l’imam Hossein.
Même comme les lamentations contribuent à l’épanouissement de l’âme de l’homme et même à son perfectionnement, on ne peut pas analyser tous ces recommandations des imams rien que sur la bases des pleurs pour l’imam Hossein et des récompenses qui s’en suivent. C’est une grave erreur de voir les choses rien que sous cet angle. Celui qui lit les traditions islamiques à ce sujet, comprendra que cet évènement renferme un autre objectif beaucoup plus important.
Méditation sur la notion de l’imamat
Le califat et l’imamat après le Messager de Dieu est l’un des sujets fondamentaux religieux chez nous. En fait, c’est une question, qui du point de vue religieux est décisive avec beaucoup de répercussions pour aujourd’hui comme pour demain. Cela peut également laisser beaucoup d’effets sur les questions relatives aux croyances et aux pratiques islamiques.
L’imamat en tant que la succession du prophète est un statut spirituel très élevé et correspond à une responsabilité et un devoir divin qui repose sur la tête de l’imam de la même manière que la mission prophétique reposait sur la tête du Messager. Ce qui fait que ce n’est pas un poste mondaine et éphémère.
L’imamat est un poste divin et c’est Dieu qui doit désigner l’imam. Etre infaillible est l’une des conditions. Et personne en dehors de Dieu ne connait qui est infaillible.
Selon cette définition, l’imamat est très au-dessus d’un simple statut d’administrateur sur les gens. Tous les devoirs du prophète incombent à l’imam en dehors de la réception de la révélation, mais quelque chose de semblable est établie en ce qui concerne l’imam.
Raison pour laquelle, parmi les devoirs de l’imamat et la wilayat, il y a la protection du coran et des réserves des sciences du prophète, la transmission conforme de ces connaissances aux imams et aux savants, l’explication des points de divergences qui existent au sein de la communauté.
La relance de la religion à travers l’imamat, le secret du martyr de l’imam Hossein le jour d’Achoura :
Il est clair que l’imamat contribue à organiser et à coordonner la religion et la communauté islamique, car l’imam est l’exécuteur de la législation et des lois divines. Pour exécuter la loi divine, l’imam organise le gouvernement afin d’exécuter les dispositions légales, qu’il réclame les droits des opprimés, faire régner l’ordre au sein de la société, instaurer la sécurité et coordonner tout ce qui concerne la religion.
Et aussi l’imamat c’est la quintessence de l’islam, son idéologie et son élément suprême. C’est cette mission universelle et éternelle qui constitue la sphère de ce qui, du point de vue du temps et du lieu est similaire au message du prophète et est en même temps très étendu. C’est-à-dire, il englobe tout ce qui est sur terre et toutes les époques jusqu’au jour du jugement. Dont l’imamat et l’autorité religieuse universelle ne sauraient être conçus sans un imam infaillible, cela est impossible quel que soit le temps et le lieu.
Raison pour laquelle, la question de l’imamat n’est pas seulement quelque chose d’hier pour nous, c’est un problème d’aujourd’hui pour le monde islamique et l’autorité à la tête de la communauté est ce qui garantira la continuité de la prophétie et du destin de l’islam.
Avec cette vision, il faut dire que, le martyr de l’imam Hossein joue un très grand rôle dans la continuité de l’islam. Car l’un des importants buts du soulèvement d’Achoura, c’est la restauration de la religion de Dieu.   Et dans cette voie, l’imam à largement réussi bien qu'il soit tombé ce jour-là avec ses amis. Mais, ils ont agité les esprits et les mentalités des musulmans et secoué les piliers des régimes despotiques. Finalement, l’islam fut restauré.
En réalité, l’assassinat injuste de l’imam Hossein et des enfants du prophète, est une ligne qui barre en un trait les quarante temps de propagandes intoxicantes des Omeyyades, qui avec la ruse et la sournoiserie avaient réussi à s’accaparer le gouvernement islamique. Raison pour laquelle le martyr de l’imam Hossein de l’Achoura attire l’attention des musulmans sur le danger des Omeyyades et offre le salut et la pérennité à l’islam.  

Le Martyr de l’imam Hussein, le jour d’Achoura, Continuité de la prophétie avec la méthode de l’imamat :
Il faut dire que, l’imamat complète la prophétie et grâce à cela, la religion s’accomplit. Ce que fait que le martyr de l’imam Hossein est le prolongement de la ligne de la prophétie avec la méthode de l’imamat.
Dans ces conditions, la mort de l’imam Hossein a contribué à la restauration de la religion de Dieu et l’arbre de l’unicité et de la prophétie a retrouvé de la fraicheur. Cela a contribué à rependre les acquis de la révolution prophétique, sauvant ainsi les musulmans de l’égarement.
Sans aucun doute, la mort de l’imam Hossein et ses fidèles compagnons, ont restauré l’école du prophète Mohammad (s.a.w.a.). Le sang de l’imam Hossein a contribué à hausser l’arbre de l’islam qui a abouti à l’épanouissement et la grandeur de l’islam et des musulmans. Cela a contribué à garder la pérennité et l’intégrité de la religion, la ligne de la prophétie et la préservation de la foi.
Lanterne de la guidance et l’arche du salut, le rayonnement de l’imamat à travers la mort de l’imam Hossein :
Il faut rappeler que l’imamat et la wilayat désigné par Dieu sont destinés à parachever la guidance des gens et la diffusion des enseignements du prophète. Ce qui fait que l’imamat n’est pas seulement un poste de dirigeant mondaine, c’est un poste spirituel très élevé et en plus d’être le guide de la communauté islamique, l’imam aussi a la charge de guider les gens dans tous les aspects aussi bien religieux que mondaine. Il doit guider la mentalité et la pensée des gens, empêcher toutes formes d’altération et de modification sur la législation laissée par le prophète.
En réalité, l’imamat est un statut de concrétisation des objectifs de l’école idéologique et de guider. C’est-à-dire, conduire à destination et non seulement montrer la voie.
En plus, cela comprend la guidance intérieure. C’est-à-dire, l’effet intrinsèque et l’influence spirituelle de l’imam dans le cœur des gens ainsi que le fait de les guider spirituellement.
Dans une tradition rapportée du prophète et mentionnée dans les livres chiites et sunnites, il est écrit que : « Les imams Ahl-Ul-Bayt sont ceux qui portent l’école de l’islam et ils sont considérés comme l’arche du salut. C’est-à-dire, que lorsque le déluge des pensées et des idéologies déviées s’abattent de partout sur la société islamique, il n’y a que le recours à l’école Ahl-Ul-Bayt comme l’unique voie de salut ».
Avec cette parole du prophète, « l’imam Hossein ibn Ali est la lanterne de la guidance et l'arche du salut ». Il faut dire que l’imam Hossein a été sacrifié dans l'optique de guider les musulmans et protéger les opprimés. Ce qui fait que dans cette voie de guider, l’imam n’a jamais montré un signe de faiblesse, de désobéissance ou de regret lorsque cette arche s’est retrouvée pris dans la tempête.  Donc, l’imam est à la fois le commandant et le pilier de ce bateau. Il est à la fois, la lanterne et la source de tranquillité et de sérénité d’esprit pour les occupants.
La connaissance préalable de l’imam Hussein par rapport à sa mort le jour d’Achoura est la manifestation du grand statut de l’imamat.
En effet, le prophète a de manière répétitive révélait des mystères du présent et du futur aux imams infaillibles, ce qui en d’autres termes veut dire, qu’ils sont dotés des connaissances mystiques. Selon les témoignages historiques, l’imam Hossein savait comment allait se terminer son soulèvement et il a engagé son mouvement avec la certitude qu’il tombera martyr.
Les traditions et les narrations des chiites et des sunnites venant du prophète sur la mort de l’imam Hossein sont si nombreuses qu’Ibn Abass dit : « Nous les Ahl-Ul-Bayt, nous n’avons aucun doute que l’imam Hossein sera tué à Karbala » (43 et 44). En effet, selon ce qui ressort du contenu des hadiths, non seulement l’imam et tous les Ahl-Ul-Bayt connaissaient l’endroit où ils allaient mourir. Dans Biharul-Anwar, Allamah Majlissi mentionne soixante-onze hadiths à ce sujet.   
D’un autre côté, il est vrai que, l’imam Hossein et ses loyaux compagnons, sont tous morts après s’être vaillamment battus, mais ils avaient leur objectif et ils sont morts dans l’honneur.
Le but du soulèvement était la dénonciation du vrai visage de l’islam Omeyyade et l’éveil de conscience de tous les musulmans pour qu’ils comprennent ce qu’il se trame sur leurs têtes pour restaurer les vieilles traditions de l’époque primitive et le culte des idoles. Cet objectif a été bien réalisé par celui qui portait le grand titre de l’imam (48).
Raison pour laquelle finalement, les racines de l’arbre de l’injustice et l’inégalité Omeyyade avaient été coupées et en jetant les premières bases de disparition de ce gouvernement et avoir l’honneur et lutter contre la discrimination, la corruption, l’injustice (49).


Dernier mot :
Il est digne que tous les adeptes des Ahl-Ul-Bayt, organisent des cérémonies de deuil pour honorer la mémoire de l’imam Hossein. Les orateurs devraient revenir sur le martyr de l’imam et les faits de son assassinat dans la continuation de l’islam et du chiisme.
C’est ainsi que nous les chiites tous les ans, nous voyons de nos propres yeux les répercussions de la vie de l’imam Hossein et ses amis tombés martyrs à Karbala.  Et c’est sous la base de ces choses que la commémoration du deuil révèle une grandiose image. Et de nos propres yeux, nous sommes témoins du mouvement des millions des musulmans venus le jour d’Achoura pour déraciner le palais de l’injustice de la domination et de la colonisation.  

Compilé et rédigé par la direction de rédaction du site d’information de l’ayatollah Makarem Shirazi.

 


Date de diffusion: « 2016/10/12 »

Similaires

La place et la personnalité d’Abou Talib

Traces et secrets de la mission prophétique

L’art de « maîtriser la colère» dans la conduite morale de l'Imam Kâzim (a.s)

Les Traits et vertus de L’Imam Ali (a.s)

Comment concrétiser l''union islamique selon son éminence

Index des suggestions
*Texte
*Code de sécurité http://makarem.ir
Nombre de visiteurs : 228