Invocation du 17ème jour du mois de Ramadan

Website du bureau de son Eminence Grand Ayatollah Naser Makarem Shirazi

صفحه کاربران ویژه - خروج
ورود کاربران ورود کاربران

Accéder au compte

Code de sécurité:

Identifiant:

Mot de passe:

Pour exploiter les options du site S‘inscrire LoginComment3 .
Classer par
 
makarem news

Encadrement spirituel du mois béni de Ramadan 17

Invocation du 17ème jour du mois de Ramadan

Invocation du 17ème jour du mois de Ramadan

 

اللهُمَّ اهْدِنى‏ فيهِ لِصالِحِ الْأَعْمالِ، وَاقْضِ لى‏ فيهِ‏ الْحَوآئِجَ وَالْأمالَ، يا مَنْ لا يَحْتاجُ الَى التَّفْسيرِ وَالسُّؤالِ، يا عالِماً بِما فى‏ صُدُورِ الْعالَمينَ، [صَلِّ عَلى‏ مُحَمَّدٍ وَ آلِهِ الطَّاهِرينِ]

Ô Seigneur! Guide-moi en ce jour vers toutes les bonnes et justes actions et accorde-moi ce que j'espère et ce que je souhaite, O 'toi qui n'as pas besoin de poser de questions ou de recevoir des explications, et O' toi qui connais ce qui est dans les cœurs des hommes. [1] [2]

Encadrement spirituel du mois béni de Ramadan 17

  

Hadith du jour

 

فاطمةُ الزَّهراءُ عليها السلام:


ما يَصنَعُ الصائمُ بِصِيامِهِ إذا لَم يَصُنْ لِسانَهُ وسَمعَهُ وبَصَرَهُ وجوارِحَهُ ؟

Fāṭima al-Zahrā ’(ʿa) :

 

Que fait le jeûne avec son jeûne s'il ne garde pas sa langue, son ouïe, sa vue et ses membres contre les péchés?!

Biḥār al-Anwār, v. 96, p. 375, non. 63

---------------------------------------

Istiftā du jour

Question : Si la nouvelle lune du mois de Shawwal est aperçue le dernier jour du mois de Ramadan alors que le soleil n'est pas encore couché, sera-t-il permis à quelqu'un de rompre le jeûne par la suite? Quelle est la décision concernant la personne qui rompt intentionnellement son jeûne dans la situation susmentionnée? Que se passe-t-il si la personne en question assure aux autres qu’il est permis de rompre leur jeûne dans la situation précitée et qu’ils le font? Devrait-elle payer pour chacun?

Réponse : La simple observation de la nouvelle lune du mois de Shawwal ne suffit pas pour rompre le jeûne de ce jour. Si l’on ne respecte pas les lois en vigueur, on doit rompre le jeûne de la journée plus tard, mais on n’est pas tenu de payer l’expiation. Il n’existe pas non plus d’expiation incombant à la personne qui ordonne aux autres, sans le savoir, de rompre leur jeûne bien qu’il ne le soit pas sans avoir acquis une connaissance suffisante des lois religieuses.

--------------------------------------------

Invocation du 17ème jour du mois de Ramadan

 

اللهُمَّ اهْدِنى‏ فيهِ لِصالِحِ الْأَعْمالِ، وَاقْضِ لى‏ فيهِ‏ الْحَوآئِجَ وَالْأمالَ، يا مَنْ لا يَحْتاجُ الَى التَّفْسيرِ وَالسُّؤالِ، يا عالِماً بِما فى‏ صُدُورِ الْعالَمينَ، [صَلِّ عَلى‏ مُحَمَّدٍ وَ آلِهِ الطَّاهِرينِ]

"Ô Seigneur! Guide-moi en ce jour vers toutes les bonnes et justes actions et accorde-moi ce que j'espère et ce que je souhaite, O 'toi qui n'as pas besoin de poser de questions ou de recevoir des explications, et O' toi qui connais ce qui est dans les cœurs des hommes. [1] [2]

Commentaire de l’invocation du 17ème jour du mois de Ramadan

Parmi les questions abordées dans l’invocation du 17ème jour du mois de Ramadan on a:

Revisiter le concept de bonne action et ses exemples; le but de prier Allah pour exaucer ses vœux; et décrivant la portée de la connaissance divine.

Le concept de bonne action (al-ʿamal al-ṣaliḥ)

Le terme «bonne action» est l’un des mots clés fréquemment utilisés dans le Coran et qui a un sens large. Cela fait référence à toutes les bonnes actions qui sont faites pour l'amour d'Allah et pour gagner Son bon plaisir. [3]

Par conséquent, les bonnes actions ne sont pas simplement des actes de culte tels que des prières, le jeûne, l'accomplissement du Ḥajj, la zakat, le khums, la récitation des invocations ou la ziarat. Bien que ces actes de culte soient les plus grands exemples de bonnes actions, tout acte bénéfique commis dans l’intention de gagner la proximité d’Allah est considéré comme une bonne action. [4]

Par conséquent, des actes comme l’adoration, l’assistance aux nécessiteux, la construction des hôpitaux, des routes et des écoles, créer des organisations caritatives, fournir aux nouveaux mariés nécessiteux le mobilier et les appareils ménagers de base, donner aux célibataires de la société les conditions de base pour se marier, payer pour le traitement de personnes nécessiteuses atteintes de maladies incurables ou réfractaires, enj o i ndre ce qui est bon et interdire ce qui est mal dans la société, essayer de guider les individus inconscients qui s'égarent et avertir les ignorants sont autant d'exemples de bonnes actions (al-ʿamal al-ṣaliḥ).

Il est si facile de faire de bonnes actions que si l’on enlève même un petit rocher de la route dans le but d’empêcher les voitures de se heurter dessus, on considère que l’on a fait un bon acte [5] [6].

Allah est le souhait ultime des souhaits

Il faut garder à l'esprit qu'Allah a le pouvoir suprême sur tout ce que nous pourrions décider de faire tout au long de notre vie. [8] C'est pourquoi les gens le prient lorsqu'ils ont besoin de quelque chose parce qu'ils savent qu'il n'y a pas d'être plus puissant que lui [9], et qu'il est le Dieu toujours vivant et que tous ceux qui sont au-delà de lui sont voués à mourir [10].

Ce besoin humain de prier est permanent et ils demandent constamment des bénédictions à Allah qui est la source de toutes les bénédictions de l'univers. En réalité, l'essence même d'un être contingent dépend de l'existence de l'être nécessaire. [11]

Pourquoi est-ce qu'Allah n'a pas besoin de poser de questions ou de recevoir des explications?

La connaissance d’Allah sur Ses créatures est connue sous le nom de Connaissance Présentielle (al-ʿilm al-ḥuḍūrī). Cela signifie qu'il est toujours présent partout et que tous les êtres sont en sa présence à tout moment et qu'il les englobe tous dans la connaissance. [12]

Par conséquent, il a toujours une connaissance complète de toutes les choses que ses serviteurs font le jour ou la nuit, car son savoir infini les englobe complètement. [13] L’imam al-diādiq (‘a) explique plus en détail ce concept dans la tradition suivante:

إنّ اللّه يعلم حاجتك و ما تريد و لكنّه يحبّ ان تبثّ إليه الحوائج

"Allah sait très bien ce que tous les gens demandent et souhaitent, mais il aime qu’ils lui soumettent leurs besoins et leurs souhaits." [14] [15]

Dans la dernière partie de cette prière, on envoie des bénédictions [Ṣalawāt] au Prophète et à sa progéniture pure. Ceci est basé sur le fait que nos prières auront une chance plus grande d’être acceptées par Allah, si l’on commençait et finissait ses supplications en envoyant la paix et les bénédictions au Prophète () et à sa pure progéniture. [16]

--------------------------------------------

La lampe de la guidance

4. La caractéristique suivante est de se contenter de ce que l'on a. Un croyant pieux est toujours content et pas avide de plus. Au lieu de regarder ceux qui sont au-dessus de lui riches, il regarde ceux qui sont au-dessous de lui. Il travaille très fort mais n’est pas gourmand. Il est content mais pas paresseux. Nous avons des traditions qui indiquent qu’être vraiment «riche» n’est pas une caractéristique extérieure, mais une qualité intérieure qui découle du contentement intérieur.

5. La cinquième qualité est d’être juste et équitable envers ses ennemis; L'Imam ('a) n'a pas dit que les croyants ne doivent pas agir injustement envers les musulmans, car cela va de soi. Il a déclaré qu'un croyant n'agirait pas injustement même envers ses ennemis. Ceci est conforme au verset suivant du Coran: «Les croyants! Soyez des porteurs justes du témoignage d'Allah et ne laissez pas l'inimitié d'un peuple vous pousser à vous écarter de la justice. Agissez avec justice, c’est plus proche de la crainte de Dieu… ». Les vrais croyants jugeraient leurs amis et leurs ennemis de la même manière; ils ne laisseraient pas les rancunes personnelles influencer leur prise de décision.

6. La caractéristique suivante exige que le croyant ne mette jamais ses amis dans une situation difficile. Par exemple, lorsqu'un croyant vit dans une société donnée et refuse de lever la main et de faire quoi que ce soit, il met d'autres musulmans dans une situation difficile. Il y a une histoire célèbre du prophète () quand il voyageait avec certains de ses compagnons. Quand ils sont arrivés à un endroit, ils ont décidé de s'y reposer et ils avaient aussi un mouton qu'ils souhaitaient manger.

Un des compagnons s'est avancé et a dit qu'il effectuerait l'abattage des moutons. Un autre s'est avancé et a proposé de le dépouiller, tandis qu'un troisième particulier a proposé de le cuisiner. Le Prophète () s'est avancé et a commencé à ramasser du bois de chauffage pour allumer un feu. Quand les compagnons sont venus et ont dit au Prophète () qu’il ne devrait pas faire ce travail et qu’ils le feraient avec plaisir, il leur a dit: Allah n’est pas comme un individu dans un groupe qui attend les autres de le servir.

7 et 8. Ces qualités exigent que l’on travaille fort et que d’autres individus en soient à l’abri. Dans la tradition susmentionnée, un croyant est qualifié de quelqu'un qui travaille dur et qui se débat mais qui n’alourdit pas les autres avec leurs problèmes personnels. Cela signifie qu'ils ne se plaignent pas de leurs difficultés et que les gens sont à l'abri d'eux à cet égard.

Nous devons maintenant nous évaluer à la lumière de ces huit caractéristiques et voir dans quelle mesure nous les possédons. Ce n'est que dans la mesure où nous possédons ces caractéristiques que nous pouvons nous considérer comme des croyants pieux. Il est facile de revendiquer la foi, mais il n’est pas facile d’être un individu fidèle au sens de cette tradition.

________________________________________

[1] Biḥār al-Anwār, vol. 95, p. 47

[2] Le nouveau Mafātīḥ, p. 815.

[3] Mizān al-Ḥikmah, section 2227, hadith n ° 10384.

[4] Les grands serments du Coran, p. 228.

[5] Mizān al-Ḥikmah, section 2227, hadith n ° 10384.

[6] Les grands serments du Coran, p. 544.

[7] Les lois pratiques de l'islam [Farsi version], vol. 9, p. 503.

[8] Le lexique de Tafsīr-iNemūneh, p. 337.

[9] Ibid., P. 338.

[10] Ibid., P. 644.

[11] Le message de l’imam Amir al-Mu’minīn (‘a), vol. 4, p. 193.

[12] Traduction en farsi et bref commentaire sur le Nahj al-Balāghah, vol. 2, p. 355.

[13] Fi ẒilālNahj al-Balāghah, vol. 2, p. 319.

[14] Le message de l’imam Amir al-Mu’minīn (‘a), vol. 5, p. 599.

[15] Biḥār al-Anwār, vol. 95, p. 47

[16] Le message de l’imam Amir al-Mu’minīn (‘a), vol. 15, p. 20


Date de diffusion: « 2019/5/25 »
Invocation du 18ème jour du mois de Ramadan

Encadrement spirituel du mois béni de Ramadan 18

Invocation du 18ème jour du mois de Ramadan

Invocation du 16ème jour du mois de Ramadan

Encadrement spirituel du mois béni de Ramadan 16

Invocation du 16ème jour du mois de Ramadan

Invocation du 13ème jour du Ramadan

Encadrement spirituel du mois béni de Ramadan 13

Invocation du 13ème jour du Ramadan

Invocation du 12ème jour de Ramadan

Encadrement spirituel du mois béni de Ramadan 12

Invocation du 12ème jour de Ramadan

Invocation du 11ème jour de Ramadan

Encadrement spirituel du mois béni de Ramadan 11

Invocation du 11ème jour de Ramadan

Invocation du 9ème jour

Encadrement spirituel du mois béni de Ramadan 9

Invocation du 9ème jour

Index des suggestions
*Texte
*Code de sécurité http://makarem.ir
Nombre de visiteurs : 719