Le message important de Son Eminence adressant à un groupe des Juristes de Hedjaz et d’Égypte

Website du bureau de son Eminence Grand Ayatollah Naser Makarem Shirazi

صفحه کاربران ویژه - خروج
ورود کاربران ورود کاربران

Accéder au compte

Code de sécurité:

Identifiant:

Mot de passe:

Pour exploiter les options du site S‘inscrire LoginComment3 .
Classer par
 
makarem news

Il a été publié de la part du bureau de l’Ayatollah Makarim Chirâzî :

Le message important de Son Eminence adressant à un groupe des Juristes de Hedjaz et d’Égypte

Ce groupe des Juristes qui condamnent les soulèvements publiques contre les injustes devrait-il réviser son avis juridique et de rej o i ndre aux lignes de la Nation Musulmane et de diriger ces soulèvements jusqu’à ce que les ennemies des musulmans ne puissent pas le confisquer.

Au nom d’Allah le Tout-Miséricordieux et le Très-Miséricordieux

 

     L’une des questions qui se trouve dans le grand soulèvement des musulmans (dans les pays musulmans) contre les gouverneurs injustes, c’est l’avis de certains ulémas. Certains muftis (Juristes) de Hedjaz et d'Égypte ont considéré ces soulèvements comme un acte Illicite et certains autres ont considéré les gens qui y participent comme les corrupteurs sur la terre. Alors que ces soulèvements ont été comme une lutte contre la tyrannie et l’injustice sur la terre.  

     La raison pour ces telles positions de muftis, qui causent leur séparation de la Nation Musulmane et particulièrement des jeunes, c’est leur avis juridique à propos de l’obligation d’obéissance des dirigeants légitimes, soit juste soit injuste. Même certains d’entre eux ont considéré Yazid comme l’un des dirigeants légitimes.

     Maintenant, il est le temps de réviser ces fatwas (l’avis juridique) erronées et de déclarer que les gouverneurs injustes ne peuvent pas être des dirigeants légitimes. Et ils doivent considérer le soulèvement contre ces gouverneurs comme un acte obligatoire et de considérer ces injustes comme les corrupteurs sur la terre.

     On lit dans le Saint Coran : Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l'un d'eux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre d'Allah. Puis, s'il s'y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables. (La sourate Les Al-Hujurat (appartements), verset 9). Est-ce que ce verset ne se réfère pas aux injustes de Libye, d'Egypte et de Bahreïn ?

     Il a été cité dans l’Histoire de Tabari qui est considéré comme l’un des livres sunnites, que le Messager d'Allah (que le salut d’Allah soit sur Lui et sur sa Famille) dit : " Si quelqu'un voit un dirigeant injuste qui considère l’acte Illicite comme un acte Licite et qui a violé le pacte avec Allah et que son conduite est en contradiction aux traditions de son Prophète et qui opprime les serviteurs d'Allah. Et s’il ne s’oppose pas à ses paroles et ses actes, il aura le destin de ce même injuste dans le jour de la Résurrection. (L’Histoire de Tabari, Vol. 4, P. 304)

     Donc, ce groupe des Juristes qui condamnent les soulèvements publiques contre les injustes devrait-il réviser son avis juridique et de rejoindre aux lignes de la Nation Musulmane et de diriger ces soulèvements jusqu’à ce que les ennemies des musulmans ne puissent pas le confisquer.


Date de diffusion: « 2011/3/5 »
Tags
Evénements du septième jour de Moharram

Chronologie des événements de Moharram

Evénements du septième jour de Moharram

Pourquoi les Ulémas musulmans ont gardé le silence ?

Le Message du Grand Âyatollâh Makârem Chirâzï, qu'Allah Le Protège, à l'occasion de la destruction des Tombeaux des Saints Imams de Baqi'

Pourquoi les Ulémas musulmans ont gardé le silence ?

Aujourd'hui, les droits de l'homme ne sont qu'un jouet dans les mains des politiciens

Le Grand Ayatollah Makârem Chirâzï lors de la visite avec le directeur du Département de droit international de l'Université de Genève

Aujourd'hui, les droits de l'homme ne sont qu'un jouet dans les mains des politiciens

Les Boycottes et les Menaces n'ont aucun effet dans Iran

Pendant ses cours de la Jurisprudence, l'Ayatollah Makârem Chirâzï déclara :

Les Boycottes et les Menaces n'ont aucun effet dans Iran

Il est obligatoire de briser l'exclusivisme de l'Occident dans les sciences

Lors de la visite d'un groupe des membres de l'Organisation de l'énergie atomique d'Iran, l'Ayatollah Makârem Chirâzï a dit :

Il est obligatoire de briser l'exclusivisme de l'Occident dans les sciences

Index des suggestions
*Texte
*Code de sécurité http://makarem.ir
Nombre de visiteurs : 915