Buts et motivation du soulèvement de l’Achoura dans les propos de son Eminence Grand Ayatollah Makarem Shirazi

Website du bureau de son Eminence Grand Ayatollah Naser Makarem Shirazi

صفحه کاربران ویژه - خروج
ورود کاربران ورود کاربران

Accéder au compte

Code de sécurité:

Identifiant:

Mot de passe:

Pour exploiter les options du site S‘inscrire LoginComment3 .
Classer par
 
makarem news

Note du jour

Buts et motivation du soulèvement de l’Achoura dans les propos de son Eminence Grand Ayatollah Makarem Shirazi

On ne peut prétendre aimer l’imam Hossein (a.s) et être l’un de ses adeptes que si on s’efforce à lutter contre la corruption et les fléaux qui minent leur époque, tout en cherchant à reformer les choses. Si les participants aux cérémonies de commémoration du deuil de l’imam Hossein prennent ensemble une sage décision bien réfléchie pour lutter contre la corruption qui gangrène leur société, ils réussiront à apporter les reformes.

On ne peut prétendre aimer l’imam Hossein (a.s) et être l’un de ses adeptes que si on s’efforce à lutter contre la corruption et les fléaux qui minent leur époque, tout en cherchant à reformer les choses. Si les participants aux cérémonies de commémoration du deuil de l’imam Hossein prennent ensemble une sage décision bien réfléchie pour lutter contre la corruption qui gangrène leur société, ils réussiront à apporter les reformes.

La nécessité de saisir les principaux objectifs du soulèvement de l’imam Hossein (a.s) nous pousse à parcourir le point de vue de l’Ayatollah Makarem Shirazi sur la question. Et probablement le meilleur moyen de bien comprendre les motivations de ce soulèvement passe par l’analyse des paroles de l’imam Hossein (a.s) durant ce périple de Médine à Karbala. En plus, le livre des prières qu’on lit lors du pèlerinage sur sa tombe contient de profondes paroles. Voyons ce que dit l’Ayatollah Makarem Shirazi à ce propos en se basant sur les paroles de l’imam.


Réforme de la communauté par l’ordonnance du bien et l’interdiction du mal

Il est important de mentionner ce ci d’abord :

Dans la section de la lettre de l’imam Hossein (a.s) à Mohammad Ibn Hanafiyyah où il évoque son refus de donner l’allégeance à Yazid il est écrit : «…Je me suis révolté dans l’intention d’apporter des réformes dans la communauté de mon grand-père ». [1] On comprend bien que l’imam Hossein (a.s) cherche à changer les choses dans la communauté à travers le soulèvement de Karbala. La réforme est exactement le contraire de la propagation de la corruption. Répandre la corruption veut dire la perversion de l’ordre nécessaire de l’être, d’un individu ou même d’une société ou une nation.

Pris dans ce sens, la réforme signifie écarter l’ordre perverti pour rétablir l’ordre authentique. Une nation peut devenir corrompue par rapport à l’état de son économie, le respect des valeurs morales, les croyances, la culture et même les émotions. Changer ces choses veut qu’on les attaque à la racine de ces fléaux pour ramener la nation à son état original.

C’est dans cette perspective que l’imam Hossein voulait rectifier ce qui avait été perverti des années durant par les omeyades (sous le règne de Moua’wiyyah et son fils Yazid). Les choses avaient atteint une phase critique. Et l’imam Hossein refusa de donner l’allégeance à Yazid et se révolta dans le but d’améliorer la situation de la communauté musulmane. Cette réforme devait ramener les musulmans à la vie qu’elle menait sous la direction du noble Prophète. Cela devait améliorer l’état individuel des musulmans, tout comme la communauté de manière générale. C’est pour cette raison que l’imam Hossein explique à Mohammad Ibn Hanafiyyah : « Je me révolte pour ordonner le bien et interdire le mal » [2] Ce noble but est exprimé dans plusieurs invocations et prières prononcées par l’imam durant son périple (comme dans Ziyârah al-wârith).


Restaurer la voie et la conduit du noble Prophète (à)

Une autre philosophie derrière le soulèvement de l’imam Hossein fut de restaurer la voie du noble Prophète. L’imam déclare à ce sujet [4] : « Je vous appelle au Livre d’Allah et la Sunnah du prophète, car la conduite du messager d’Allah a été reléguée aux oubliettes au profit des innovations hérétiques » [5] Cette tradition montre en soi que Moua’wiyyah avaient instauré beaucoup d’hérésies au nom de la religion, ce qui a relégué la Sunnah du prophète aux oubliettes.

De même, les valeurs islamiques des Musulmans ont été altérées. Avant elles étaient basées sur la piété et la fois, mais à présent la richesse et l’amour des biens du bas-monde et du tribalisme ont pris le dessus. Les Arabes se considéraient supérieurs aux non-arabes sous le règne des Omeyades, alors des groupes au sein des Arabes même se dressaient arbitrairement les uns contre les autres. L’imam était consterné par la propagation de ces éléments non-islamiques institués par les Omeyades et se révolta pour réformer les conditions des musulmans et revenir à la justice et l’équité.


Le rétablissement de la vérité et l’éradication du faux

Selon les textes historiques, Moua’wiyyah auraient envoyé plusieurs troupes armées depuis la Syrie pour l’Irak (la capitale du gouvernement de l’imam Ali) afin d’attaquer les peuples riches vivant dans les zones frontalières, piller leurs bien et retourner en en Syrie. Cela devait être un complot pour affaiblir l’autorité de l’imam Ali et faire en sorte que les gens perdent espoir en lui. Si la sécurité de ces localités à la frontière n’était pas assurée, ils espéraient que l’influence de l’imam Ali sur les gens baisse sérieusement. .[6]

Moua’wiyyah avait par ailleurs exploité l’assassinat d’Ousmane sur la scène politique contre l’imam Ali. L’esprit de déviation de Moua’wiyyah s’est vraiment manifesté lorsqu’il désigna son fils Yazid comme son successeur et futur chef de la communauté islamique. Yazid était un homme immature nageant dans des péchés comme l’alcoolisme, la fornication et l’assassinat des innocents. Il était si vil qu’il ne connaissait pas de limite et posait même des actes ignobles en public.
Ce niveau d’avilissement était sans précédent parmi les dirigeants musulmans. Yazid n’avait pas de limite dans sa perversion de la religion depuis sa racine. Il détruisait progressivement le vrai pour faire valoir le faux. C’était en réalité la plus élémentaire des règles légales dans son administration. L’imam Hossein n’avait pas d’autre choix si ce n’est se soulever pour restaurer la religion établie par le noble prophète. Une religion qui était menacée. L’imam Hossein se louleva pour détruire ce faux système et hisser le drapeau de la vérité dans la communauté musulmane. Il est prêt à payer n’importe quel prix qu’il fallait pour cette cause sacrée.


Lutter contre l’ignorance

Dans Ziyarat arba’ine [7] on lit l’autre objectif du soulèvement de l’imam Hossein. Il déclare [8] : « Hossein a tout sacrifié dans ta voie ô Allah pour sauver tes serviteurs de l’ignorance, de la bêtise et de la confusion » L’imam Hossein s’était révolté pour sauver les gens de l’ignorance et de la déviation. Les musulmans étaient maintenus dans l’ignorance à l’époque des Omeyades et ils n’arrivaient pas à réaliser n’étaient pas les vrais successeurs du prophète et de sa religion.

Ils s’étaient contentés d’accepter les choses telles qu’elles se présentaient et acceptaient que les Omeyades fussent les successeurs du noble prophète. Cela paraissait particulièrement vrai à l’époque de Moua’wiyyah et Yazid. L’imam fait allusion à une célèbre tradition dans une parole adressée à Marwân Ibn Hakam : « Le califat est illicite pour les enfants d’Abou Soufiyâne et si tu vois Moua’wiyyah assis sur ma chaise un jour tu le tues »

Les Musulmans se s’étaient égarés et ils avaient une part de responsabilité dans ce qui leur arrivait car ils ont laissé Moua’wiyyah s’installer sur la chaise du prophète sans le tuer comme on leur avait ordonné. Alors Allah les avait punis en laissant quelqu’un comme Yazid régner sur eux, un corrompu débauché. C’est dans ce contexte que l’imam Hossein s’est révolté pour réveiller les consciences. Malheureusement les Musulmans vivaient dans une profonde ignorance et insouciance que cela dû couter la vie à l’imam Hossein et ses loyaux compagnons pour qu’ils se réveillent enfin.


Date de diffusion: « 2018/9/11 »
Evènement du premier jour de Muharram

Chronologie des événements du mois de Muharram

Evènement du premier jour de Muharram

Evénements du deuxième jour de Muharram.

Chronologie des événements du mois de Moharram

Evénements du deuxième jour de Muharram.

Evénements du troisième jour

Chonologie des événements de Moharram

Evénements du troisième jour

Evénement du quatrième jour

Chronologie des événements de Moharram

Evénement du quatrième jour

Evénement du cinquième jour

Chronologie des événements de Moharram

Evénement du cinquième jour

Evénements du huitième jour

Chronologie des événements de Moharram

Evénements du huitième jour

Index des suggestions
*Texte
*Code de sécurité http://makarem.ir
Nombre de visiteurs : 56