La prétention de défense des droits de l’homme de la part des occidentaux n’est qu’une farce

Website du bureau de son Eminence Grand Ayatollah Naser Makarem Shirazi

صفحه کاربران ویژه - خروج
ورود کاربران ورود کاربران

Accéder au compte

Code de sécurité:

Identifiant:

Mot de passe:

Pour exploiter les options du site S‘inscrire LoginComment3 .
Classer par
 
makarem news

Cours supérieur

La prétention de défense des droits de l’homme de la part des occidentaux n’est qu’une farce

Certains s’imaginent que les droits de l’homme établis par les prophètes sont progressivement en train d’être dépassés. Cependant, lorsqu’on lève les rideaux, on constate que les choses en sont autrement

Son éminence Makarim Shirazi dans les cours supérieurs de Fiqh dans la mosquée Al A’zam a cité un hadith du prophète (ç) et ensuite, il a souligné, « la salutation mutuelle et la bonne parole dans le contact entre les hommes favorisent la grâce divine et celle des gens.

Expliquant que la résolution de problèmes dépend de la salutation mutuelle, il dit : « adresser un Salam à quelqu’un ne réduit la personnalité de personne. Cependant, le fait d’adresser le Salam peut s’interpréter de deux manières. Parfois dire « Salam » équivaut à adresser une salutation verbale, et c’est un signe de salutation spirituelle. Parfois, cela équivaut à une salutation pratique

Dans une autre partie de son discours, son éminence présente le problème des droits de l’homme comme l’une des épreuves divines : certains pensent que les droits de l’homme aujourd’hui, dépassent progressivement la voie que les prophètes ont empruntée. Mais, lorsqu’on lève les rideaux, on constate que les choses en sont autrement.

Il a apporté un témoignage vivant de sa parole en parlant du journaliste Saoudien qu’il a rappelé : « Avec l’assassinat d’un journaliste, on a compris que tous ces slogans n’étaient que des mensonges et que le slogan principal c’est le mérite et ses alliés qui font peur et soutirent à l’Arabie Saoudite de l’argent. En réalité, c’est l’intérêt des Américains qui représente la ligne d’annulation des droits de l’homme.

Dans une autre partie de son discours, son éminence a rappelé :

« Dans notre pays, une autre épreuve divine est en train de se dérouler. Le peuple et l’Etat, tous les deux doivent passer cette épreuve. Est-il vrai que dans les conditions difficiles actuelles, certains augmentent les prix d’heure en heure et préfèrent stocker les produits alimentaires et les médicaments sans les vendre ?

Il a déclaré : « lorsque les épreuves divines surviennent, certains échouent. L’Etat est en train de passer un examen. Ce dernier devrait réellement agir contrairement à la guerre de propagande engagée par l’ennemi, car l’ennemi n’a pour capitale que le mensonge et parfois, ce que dit le président des Etats unis d’Amérique suscite le rire.

L’Ayatollah Makarim Shirazi a ensuite exprimé : « le peuple et l’Etat devraient être vigilents par rapport à cette épreuve divine, ils devraient mettre de côté les petits comptes à régler et œuvrer sincèrement pour déjouer le plan des ennemis. Il a ensuite insisté sur le fait que la foi et la piété apportent la bénédiction de la terre et des cieux à l’homme : « j’espère qu’avec la foi et la piété, nous pourrions attirer sur nous la bénédiction divine et c’est avec cela que l’ennemi et sa puissance seront brisés ».


Date de diffusion: « 2018/11/10 »
Index des suggestions
*Texte
*Code de sécurité http://makarem.ir
Nombre de visiteurs : 97